www.friv xxx tv

Je suis tombé amoureux de mon médecin de famille marié
Toute ma vie, j’ai vĂ©cu des histoires Ă©rotiques que je ne pourrai probablement plus revivre . L’histoire de je suis tombĂ© amoureux de mon mĂ©decin de famille mariĂ©, dont chaque seconde est dans mon esprit, m’a profondĂ©ment touchĂ©. En effet, j’ai Ă©tĂ© emportĂ© Ă  sa vue, brĂ»lant presque d’ĂŞtre avec lui. Tout a commencĂ© si ridicule et a progressĂ© si vite que mĂŞme moi je suis surpris. Quoi qu’il en soit, j’ai besoin de partager les Ă©vĂ©nements avec vous dans l’ordre et de me dĂ©tendre.

histoires Ă©rotiques
Vraie Photo De Chienne MĂ©decin De Famille.
De l’extĂ©rieur, je fais partie des Ă©tudiants ordinaires qui sont venus Ă  Mersin pour Ă©tudier Ă  l’universitĂ©. Mais depuis que je suis petit, je n’ai jamais eu une vie facile. La charge sur mes Ă©paules n’a pas Ă©coutĂ© mon âge, elle a continuĂ© au fur et Ă  mesure que je montais. Cela m’a fait mĂ»rir tĂ´t. Quand j’ai terminĂ© mes Ă©tudes secondaires, je n’ai pas pensĂ© Ă  aller Ă  l’universitĂ© pendant deux ans. Parce qu’Ă  cette Ă©poque, je gagnais aussi de l’argent sur youtube. Ne pensez pas aux types phĂ©nomĂ©naux, je gagnais de l’argent de diffĂ©rentes manières. Comme je faisais confiance Ă  mes revenus lĂ -bas, je ne me souciais pas beaucoup de l’universitĂ© ou de quelque chose du genre. Mon père et ma mère se disputaient constamment, et j’Ă©tais entre les deux quand j’ai dit que je sĂ©parerais ces combats. Nous avons eu des bagarres avec mon père Ă  plusieurs reprises, mais nous nous sommes retenus au dernier moment. Cela bouleversait tout le monde. Pour cette raison, je voulais m’Ă©vader. J’ai travaillĂ© pendant un an et j’ai gagnĂ© l’universitĂ© de Mersin avec un bon ou un mauvais score.

Au dĂ©but, je restais Ă  la maison. Mais mes colocataires et la disposition des lieux m’Ă©touffaient gravement. Me concentrant sur mon travail sur Internet et comptant sur mes revenus, je suis allĂ© chez moi. C’Ă©tait un peu difficile pour moi de m’organiser, mais j’ai rĂ©ussi. Au fur et Ă  mesure que les choses s’amĂ©lioraient, je me suis inscrit Ă  la salle de sport ou quelque chose du genre. Mon cercle social s’Ă©tait un peu Ă©largi. Ne le regarde pas comme ça, je suis un peu introverti. C’est pourquoi j’ai dit dès le dĂ©but qu’il est fort probable que je ne pourrai plus revivre une telle histoire. J’Ă©tais en deuxième annĂ©e. Il avait mĂŞme 🙂une copine. Il n’avait pas ce genre de regard, pas de beautĂ©, mais il avait un bon cĹ“ur. Je n’Ă©tais pas amoureux, j’aimais juste. Je savais plus ou moins qu’il Ă©tait aussi du mĂŞme avis que moi.

C’Ă©tait l’hiver, j’avais un gros rhume. Je me suis rĂ©veillĂ© un matin, mes amygdales Ă©taient gonflĂ©es comme un tambour. J’ai pris une douche, je me suis brossĂ© les dents. Comme je ne ressentais pas une once de soulagement, j’ai appelĂ© un taxi et je suis allĂ© au centre de santĂ© oĂą je me rendais pour la première fois. Oui, je n’y Ă©tais jamais allĂ© auparavant, donc je n’Ă©tais pas du genre Ă  tomber malade facilement. Il n’y avait personne quand je prenais un tour de Figen, mon mĂ©decin de famille. Une minute plus tard, mon numĂ©ro de file d’attente s’est Ă©teint et j’ai frappĂ© Ă  la porte et suis entrĂ© Oh Oh mon dieu! Il y avait la femme qui ornait vraiment mes rĂŞves. Avec sa peau blanche, ses cheveux roux, ses yeux noisette, ses lèvres de miel As Dès que j’ai franchi le seuil, j’Ă©tais gelĂ©e et je ne pouvais m’empĂŞcher de la regarder.

Ici vous allez…
…
Hu hu, assieds-toi s’il te plaĂ®t!
Sa voix rĂ©sonna dans mes oreilles et je repris mes esprits. Mais j’Ă©tais encore sous l’influence de sa beautĂ©.

Bonjour…
Quelle est votre plainte?
Je suis malade…
Des choses intéressantes, généralement saines, viendraient, mais…
Elle riait, gloussait, faisait une blague, ma belle Figue. Je l’ai accompagnĂ© en tant que patient avec des amygdales enflĂ©es.

Mes amygdales Sw gonflées…
Hmm, voyons voir.
Quel que soit le nom de la civière blanche qu’il examinait ses patients, elle pointait de ses doux yeux.

Avec le bâton dans une main et la lumière dans l’autre, il s’est glissĂ© jusqu’Ă  moi. Je respirais fort, mais je pouvais sentir l’odeur de son parfum jusqu’Ă  mes os.

Ouvrez la bouche, dites aaa.
J’ai obĂ©i Ă  ses instructions et j’ai criĂ© ah devant la femme dont je suis tombĂ© amoureux. 🙂Probablement aucun mĂ©decin ne sentirait quoi que ce soit pendant que son patient, mĂŞme s’il Ă©tait beau.

Abooo, que leur est-il arrivé?
J’ai involontairement ri de sa rĂ©action. Qu’est-ce que c’est putain d’Aboo. Ă€ la fois sexy et douce!

Pourquoi as-tu ri?
Ta réaction You Tu es si gentille.
Merci chérie…
Quand avez-vous arrĂŞtĂ© de parler avec vous et nous et appelĂ© votre patient cher? J’ai interprĂ©tĂ© cela comme Ă©tant influencĂ© par moi, mais ce n’Ă©tait pas le cas. En gĂ©nĂ©ral, il Ă©tait extrĂŞmement chaleureux et amical. Bien sĂ»r, des gens comme moi pourraient facilement mal interprĂ©ter cela.

Écoutons avec le dos ouvert.
Je pense qu’Ă  cause de la maladie et de l’inexpĂ©rience, j’avais complètement enlevĂ© mon pull.

Voov, si tu viens de l’enlever, pourquoi l’as-tu complètement retirĂ©?
Comment devrais-je savoir…
J’Ă©tais gĂŞnĂ© mais je ne l’ai pas montrĂ©. Je n’avais plus qu’une chemise noire sur moi.

On dirait que tu ne viens pas très souvent?
Oui, je suis très peu malade.
Je suppose que tu es rassasié quand ça arrive Will Vas-tu tourner le dos?
J’ai ri un peu, puis je me suis retournĂ© comme il l’a dit. Il a tirĂ© mon dĂ©bardeur noir Ă  l’intĂ©rieur de mon pantalon et l’a tendu jusqu’Ă  mon Ă©paule:

Attrapez votre athlète.
Comme je l’ai fait comme on lui a dit, il a attachĂ© la structure en fer du stĂ©thoscope froid Ă  mon dos:

Respire Exh Expire Breathe Respire Exh Expire…
J’ai senti le stĂ©thoscope sortir de mon dos et j’ai arrĂŞtĂ© de tenir l’athlète.

Vais-je vivre, docteur?
Je ne suis pas un prophète, mais tu ne mourras pas avec cette maladie.
Oups, j’Ă©tais optimiste pendant un moment.
Pourquoi veux-tu mourir à cet âge?
Mon âme a beaucoup vieilli, docteur, s’il y a un mĂ©dicament, Ă©crivez-en un pour lui aussi.
Désolé, mais je peux recommander mes amis psychologues.
OO immédiatement traité comme un fou, pas question mais comme ça
Il termina le sujet avec un sourire et continua:

J’ai Ă©crit des antibiotiques, un spray pour la gorge, etc. Tu le trouveras vite. Utilisez aussi les mĂ©dicaments, vous retrouverez la santĂ© en 3 jours.
Merci bien. De tous les mĂ©decins que j’ai connus, tu es probablement le plus amical.
ConsidĂ©rant qu’il est rarement malade, et compte tenu de son âge, c’est tout Ă  fait naturel.
Je pense que c’est vrai aussi, merci encore.
Vous êtes les bienvenus, passez une bonne journée ma chère.
Oui, c’est comme ça que j’ai rencontrĂ© l’amour de ma vie. Bien qu’il n’ait pas de bague au doigt, il y avait un autre nom de famille que le sien sur la plaque signalĂ©tique sur son bureau. Il ne fallait pas ĂŞtre un gĂ©nie pour savoir qu’il Ă©tait mariĂ©. Eh bien, pensez-vous que cette situation inhibe mon dĂ©sir de vivre des histoires sexuelles ? Bien sĂ»r que non! Dès que je suis rentrĂ©e Ă  la maison, j’ai cherchĂ© et scannĂ© les rĂ©seaux sociaux et j’ai tout appris de sa ville natale Ă  son âge, de son mari Ă  sa vie scolaire. Il y avait de grands obstacles devant nous pour qu’il vive quelque chose avec moi. Par exemple, il avait 29 ans, ce qui signifie 8 ans de plus que moi. Il Ă©tait mariĂ©, et si l’on en juge par les photos que j’ai vues, ils Ă©taient très heureux. Heureusement qu’ils n’avaient pas d’enfants, au moins il y avait une porte ouverte pour que je puisse rĂŞver🙂

Je Ne Suis Pas Malade Cette Fois Mon MĂ©decin

Bien que le fait que je sois tellement obsĂ©dĂ© par cela soit effrayant, je ne suis pas du genre Ă  me livrer Ă  des actes absurdes. Trois jours s’Ă©taient Ă©coulĂ©s, et il n’y avait pas un moment oĂą je n’avais pas vraiment pensĂ© Ă  lui. MĂŞme quand je baisais ma copine, je rĂŞvais de lui, j’Ă©tais totalement Ă©nervĂ©. J’ai sautĂ© dans le taxi, je me suis arrĂŞtĂ© Ă  la pâtisserie et, d’après ce que j’ai compris des mĂ©dias sociaux, j’ai gagnĂ© un demi-kilo de son dessert prĂ©fĂ©rĂ©, Şöbiyet, et je suis allĂ© chez mon mĂ©decin de famille. Cliquez, cliquez, cliquez…

Mariée…
Bonjour docteur, comment allez-vous?
OO merci, je vais bien, comment vas-tu?
Comme tu l’as dit, le troisième jour, j’ai retrouvĂ© la santĂ©. Vous savez, juste parce que les gens en bonne santĂ© viennent habituellement ici, je l’ai fait et je ne suis pas venu les mains vides.
Tu es un homme du monde, il…
Il ouvrit la boĂ®te de bonbons et ses yeux s’Ă©carquillèrent quand il vit les mots:

Tu es l’homme, mon prĂ©fĂ©rĂ©!
Il se leva de son bureau et se dirigea vers la chaise simple devant moi. Il a mis le dessert sur la table basse juste devant nous et m’a tendu la cuillère en plastique dans le sac.

Alors merci.
Ouais, ce n’Ă©tait pas bizarre, n’est-ce pas?
Je veux dire, je ne suis pas habituĂ© Ă  de telles choses, mais c’est un geste très Ă©lĂ©gant.
Son regard Ă©tait très diffĂ©rent du dĂ©veloppement prĂ©cĂ©dent. Il Ă©tait vraiment impressionnĂ© quand il m’a revu devant lui. Après avoir jetĂ© un dernier coup d’Ĺ“il, il porta le mot Ă  sa bouche d’un geste rapide. Sa bouche large, adaptĂ©e Ă  tout son corps, les engloutit tous, la savourant avec une grande sensualitĂ©. Couvrant sa bouche avec le dos de sa main:

C’est tellement bon, oĂą l’as-tu eu?
Il y a une personne de Gaziantep deux rues plus bas, je l’ai achetĂ©e Ă  partir de lĂ .
Exactement, c’est vraiment bien. Mangeons aussi…
Je l’ai accompagnĂ© pendant qu’il continuait Ă  regarder. Elle Ă©tait magnifique dans une robe blanche et une robe Ă  fleurs en dessous. C’Ă©tait vraiment difficile de me contenir sans imaginer ces gros seins, elle. Je voulais baiser juste lĂ , mais comment?

Nous avons parlĂ© gentiment en mangeant notre dessert. J’ai appris qu’il Ă©tait venu ici il y a deux ans et qu’il s’Ă©tait mariĂ© il y a un an. Je veux dire, si j’Ă©tais venu ici dès que je suis arrivĂ© Ă  l’universitĂ©, peut-ĂŞtre que nous aurions pu avoir une relation très diffĂ©rente. Bien sĂ»r, nous ne pouvions pas changer le passĂ©, nous devions regarder vers l’avenir. En posant des questions sur moi de temps en temps, il avait trois ou cinq donnĂ©es sur ma vie. Après avoir enterrĂ© son dernier dessert, il y avait un peu de crème sur le coin de sa lèvre. Incapable de me contrĂ´ler:

Pardon…
Qu’est-ce qui s’est passĂ©?
Je pouvais voir Ă  quelle profondeur il respirait, ses yeux plissaient les yeux, alors que j’Ă©tendais lentement mon doigt et prenais la crème au coin de sa lèvre. Était-il vraiment impressionnĂ© par moi?

Crème It C’est un peu sur tes lèvres.
HĂ©, merci. Pour tout. C’Ă©tait un bon moment pour moi.
Il était temps de partir, je me suis levé.

Que voulez-vous dire, merci Figen. Tu m’as guĂ©ri en trois jours…
Il se leva et tendit la main:

FĂ©licitations encore une fois, le dessert Ă©tait super. Si vous revenez, venez les mains pleines, Uras.
Elle souriait, mais en lui tenant la main, je ne pouvais pas sourire de la mĂŞme façon, je ne pouvais pas m’empĂŞcher de regarder ses lèvres de miel. RĂ©alisant cela, Figen a cessĂ© de rire et m’a regardĂ© de la mĂŞme manière. Je ne pouvais plus me contrĂ´ler et j’ai tirĂ© la main que je me tenais et j’ai placĂ© un baiser rapide sur ses lèvres. C’Ă©tait un moment incroyable, et mon mĂ©decin, qui ne s’y attendait pas autant que moi, s’est rapidement retirĂ© et s’est giflĂ©.

Idiot! Idiot! Je suis marié! Les mariés!
Je n’arrive pas Ă  t’oublier depuis la première fois que je t’ai vue Fig Tu es si belle Figue!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

pornos frei porno deutsches porno iphone porno kamera porno student porno blonde porno creampie porno massage porno sleeping porno mom porno sister porno